[HS] Ecrire du code GPL dans le cadre de son travail (was: Re: [résolu] interpreter $var mais pas !d)

Clement Hermann clement.hermann at businessdecision.com
Mon Aug 28 17:41:08 CEST 2006


On lun 28 août, Daniel C wrote:
>> - Est ce qu'il faut une autorisation expresse de l'employeur ? (ça me
>> parait souhaitable, mais dans pas mal de cas je me vois pas remonter
>> au big boss et demander un papier).
>>     
>
> Une autorisation express pour quoi ? Toute ligne de code écrite pendant
> les heures de travail appartient à la société, non à l'auteur (c'est du
> moins comme ca dans tous les contrats que j'ai signés / vus / entendu).
> Donc déjà... Après de mon expèrience personnelle, ca ne pose pas de
> problème aux sociétés quand les outils en questions ne concernent pas
> l'activité coeur de celles ci
>   
En ce qui me concerne, on a une politique interne claire : si il s'agit 
de corriger un bug, on le fait soit en son nom propre (genre si c'est 
rapide), soit (après validation de la boite pour avoir son nom collé au 
projet) au nom de la boîte. L'argument de base étant que si on corrige 
un bug, le mieux c'est que ce soit intégré par les développeurs amont, 
sinon on risque d'avoir à le re-corriger ou pire, le patch risque de ne 
plus passer pour cause de changement en amont sur une version 
ultérieure. C'est le genre de situation qui devient ingérable assez 
rapidement parce qu'on se retrouve à faire un fork de facto pour 
utiliser en interne le projet en question... C'est rarement le but 
recherché quand on fait du code libre.

Après, pour ce qui est d'une vraie amélioration ça dépend du projet et 
de l'amélioration : pour les mêmes raisons que précédemment, on peut 
pousser pour tenter de faire accepter du code par les dev amonts, 
histoire de ne pas avoir à maintenir une version parallèle. Après, tout 
dépend du client, du projet, etc.

Quand je veux faire passer un petit patch rapidement, je le fais en mon 
nom en dehors des heures de travail avec l'accord tacite de mon 
employeur, parce que ça simplifie la vie de tout le monde ;)

>> - L'employeur doit-il être mentionné aux cotés de l'auteur ?
>>     
>
> Bonne question, je ne sais pas s'il y a obligation (j'en doute), mais en
> tout cas il m'arrive souvent de voir des projets dans ce cas avec de
> nombreuses références à la société sur la page du projet (logo, + lien
> dédié, + page de roadmap avec présisions des features sponsorisés par la
> société)
> --my two cents qui n'ont pas beaucoup de valeur--

Le contrat voudrait que oui, puisque quand le code est écrit durant les 
heures de travail l'ayant droit est l'employeur. Après tout dépend du 
projet et de la stratégie de l'employeur, il peut ne pas vouloir faire 
de publicité au fait qu'il contribue à tel ou tel projet. Par exemple, 
quand le temps passé sur le projet en question va être refacturé à un 
client : le client peut ne pas apprécier de payer pour une modif sur 
laquelle il n'a pas l'exclusivité. Donc à discuter au cas par cas avec 
les responsables de la boite et du projet :)

après, YMMV :)

-- 
Clément Hermann (nodens)




More information about the Shell mailing list