close() dans bash (ou anysh)

Jeremy Monnet jmonnet at gmail.com
Fri Feb 24 15:00:33 CET 2006


On 2/24/06, Philippe Jacquot <philippe.j at sparx.com> wrote:
> De fait, je faisais un truc comme ça:
>
> #!/bin/bash
> if [ "x$0" == "xson" ]; then
>         # ceci est le fils
>         bidule
>         truc
>         machin
>         umount /tra/la/la
> else
>         # ceci est le popa
>         zwig
>         zwug
>         exec -a son $0
> fi
>
>
> Qui ne marche pas, donc.
> >From the man:
> If -a is supplied, the shell passes name as the zeroth argument to the executed command.
> Que j'ai traduit par "Si y'a -a, le shell pass "name" en $0".
>

If  command  is  specified,  it replaces the shell. No new process is created.
Ce qui veut dire que tu ne crées pas un nouveau fils, il remplace son
père. Je ne suis pas sur d'obtenir le même comportement ?
par exemple lancé en ligne de commande, la commande exec termine le
shell. Logique, puisqu'il s'est remplacé par la commande donnée en
argument, lorsque la commande s'arrête c'est la fin des haricots pour
tout le monde.

Jeremy
--
Linux Registered User #317862
Linux From Scratch Registered User #16571
Please do not send me .doc, .xls, .ppt, as I will *NOT* read them.



More information about the Shell mailing list